Voyages et tour du monde

Road-trip : 5 jours sur la boucle Nord de Salta

Accueil » Carnet de Voyage » Amerique » Argentine » Road-trip : 5 jours sur la boucle Nord de Salta

C’est notre dernière étape en Argentine, et on vous embarque pour 5 jours de road-trip sur la boucle Nord de Salta !

La province de Salta se situe à l’extrême Nord-Ouest de l’Argentine.

Valonnée par la cordillère des Andes, elle est frontalière au Nord avec la Bolivie, à l’Est avec le Paraguay et à l’Ouest avec le Chili !

Entre déserts, salar et hautes montagnes aux nombreuses couleurs, cette région promet des paysages à couper le souffle, rappelant ceux de l’Altiplano bolivien !

En route !

C’est parti pour la boucle Nord de Salta !

Louer une voiture

Pas de road-trip sans voiture ! Nous en avons donc loué une à l’aéroport de Salta, chez la compagnie Cactus.

Notre jolie compagne de road-trip ! Un peu plus poussiéreuse qu’au départ …!

Jour 1 : En route vers le Nord !

Arrivés à Salta par avion depuis Buenos Aires, nous avons récupéré notre voiture de location et sommes directement parti vers le Nord !

Purmamarca

Après 2h30 de route, nous arrivons au petit village de Purmamarca. Il se situe aux pieds des montagnes aux 7 couleurs. Nous avons passé la nuit à la charmante auberge la Casa del Abuelo.

Les ruelles de Purmamarca offrent déjà une vue sur les montagnes aux 7 couleurs !

Dès notre arrivée dans le village, on découvre une autre Argentine, celle des Andes. Les habitants se considèrent non comme argentins mais comme andins. Et on reconnaît dans leur artisanat, leurs tenues et leur musique, ceux des andins de Bolivie et du Pérou.

Depuis le village, vous avez la possibilité de faire plusieurs balades qui vous offrent différents points de vues sur ce décor surréaliste. La plus connue dure une heure et fait le tour de Purmamarca.

Superbe marche entre les montagnes aux 7 couleurs de Purmamarca.

Se restaurer en musique

Si vous aimez manger en musique, vous allez adorer ! Il faut savoir que tous les bars et restaurants du village reçoivent des groupes qui chantent les chansons traditionnelles de la région.

Repas musical à Purmamarca !

Nous avons bu un verre dans la chaleureuse ambiance du bar “Entre Amigos“, qui porte bien son nom. Puis nous avons diné au très bon restaurant “Kuntur”.

Jour 2 : Tilcara

Nous nous sommes levés de bonne heure pour assister au lever de soleil sur le village de Purmamarca, au mirador Cerro Porito. Et comme pour fêter notre départ, une fanfare a commencé à jouer dès que le soleil a montré ses premiers rayons !

Impressionnante la vue sur Purmamarca et ses montagnes colorées, non ?

Puis avons pris la route vers la ville de Tilcara.

Elle se situe à environ 2h des sites que nous souhaitons visiter. Tilcara sera donc notre base pour les 3 prochains jours !

C’est au sein des Cabanas Alas del Alma que nous avons séjourné. Quelque peu bruyant à cause des bars à proximité, l’appartement est assez agréable. Le restaurant de l’hôtel “Los Puestos” est également très bien, surtout si vous aimez les grillades !

Pour avoir une belle vue de la ville, vous pouvez monter à pied au mirador du Cerro de la Cruz. Il vous faudra environs 20 minutes pour grimper les 80 mètres de dénivelé. L’endroit est parfait pour regarder le soleil se lever !

La vue sur Tilcara et ses montagnes au lever du soleil !

L’attraction de la ville, ce sont les ruines “Pucarà de Tilcara”. Cette ancienne forteresse construite par les indiens Omaguacas se situe sur une colline à 60 mètres au dessus de la ville.

Pyramide érigée en l’honneur des archéologues qui ont aidé à la restauration du site.

Vous serez séduits par les immenses et magnifiques cactus qui se sont installés ici !

Les boucles Nord et Sud de Salta sont l’occasion de croiser de beaux specimens de cactus !

Jour 3 : Humahuaca et la Serranía de Hornocal

Nous partons de bonne heure ce matin car nous allons découvrir une merveille de la nature : la serranía de Hornocal.

Humahuaca

Avant de nous y rendre, nous nous arrêtons au village de Humahuaca, à 40 minutes de Tilcara. Nous prenons le temps pour nous balader dans ses jolies ruelles et profiter de son marché artisanal.

Premier arrêt pour visiter le village de Humahuaca.

Cela nous aide doucement à nous habituer à l’altitude ! Et oui, nous sommes passés des 2461mètres de Tilcara à 3012 mètres d’altitude. Et ce n’est rien à coté de ce qui nous attend plus loin !

Serranía de Hornocal

Le mirador de la serranía de Hornocal se situe lui à 4300 mètres d’altitude ! Autant vous dire que là-haut, on a le souffle court ! Et pour vous y rendre, vous aurez intérêt à le retenir, car la route n’est pas simple.

Tout d’abord nous avons eu du mal à trouver le chemin qui monte à la serranía depuis Humahuaca. Et une fois trouvé, la route est un enchainement de lacets perchés dans la montagne durant 50 minutes. Si vous avez le vertige, ne regardez pas le paysage !

Quand vous arrivez au parking, vous avez déjà une vue impressionnante sur la célèbre montagne aux 14 couleurs ! Et pour vous en approcher un peu plus, un sentier de 500 mètres vous mène jusqu’au mirador.

Un rappel important : attention vous êtes à 4300 mètres d’altitude ! Il est déconseillé de descendre au mirador si vous n’êtes pas en bonne santé ou si vous souffrez du mal des montagnes.

Evitez tout effort inutile quand vous êtes au mirador de la serranía de Hornocal. Enfin essayez !

Le retour du mirador peut effectivement poser problème car une bonne montée vous y attend. Et à cette altitude, votre corps peut avoir du mal à le supporter ! Lors de notre visite, nous avons vu une jeune fille faire un malaise, donc on ne prend pas le risque à la légère !

Une fois arrivés au mirador, nous voilà face à l‘une des plus belle montagne que nous avons eu la chance de voir. La serranía de Hornocal se dresse devant nous avec sa succession de monts triangulaires de toutes les couleurs ! Je ne sais pas combien de temps nous sommes restés devant ce magnifique spectacle !

Nous sommes restés des heures face à cette merveille : la serranía de Hornocal.

Jour 4 : Las Salinas Grandes

De bon matin, nous voici prêts à reprendre la route vers les fameuses Salinas Grandes !

Salinas Grandes, un désert de sel argentin

Il faut 1h15 de route pour s’y rendre, mais prévoyez un peu plus pour les pauses photos : la route est vraiment superbe !

Sur la route nous faisons pleins de jolies rencontres comme ces Guanacos !

Les Salinas Grandes, c’est 120 km carrés de désert de sel provenant de l’activité volcanique de la région. Bien que 88 fois plus petites que leur célèbre cousin bolivien, le paysage est tout aussi impressionnant.

D’autant plus que nous avions visité le Salar d’Uyuni lors de la saison des pluies. Le Salar était alors inondé et l’eau formait un miroir géant.

Ici, nous étions fin avril, les couches de sel étaient totalement sèches, ce qui offrait un paysage très différent !

Explorons les Salinas Grandes !

Différentes façons d’explorer les Salinas Grandes

Le premier parking se situe à la jonction de la route 52 et des Salinas. Vous n’avez pas la possibilité de rouler sur le sel sans un guide avec vous dans votre voiture.

Nous avons préféré explorer ce désert à pied. C’est gratuit et vous pouvez vous éloigner suffisamment pour faire de jolies photos avec effet de perspective !

On s’amuse bien avec les perspectives aux Salinas Grandes !

Petit conseil : prévoyez de la crème solaire et de l’eau ! Les Salinas Grandes se situent à 3410 mètres d’altitude. Et quand nous y étions, il faisait très chaud ! Je peux vous dire que nous avons cramé et eu très soif.

Nous avons terminé notre visite un peu plus loin sur la route 52, au deuxième parking proche de l’usine de sel.

La raffinerie de sel des Salinas Grandes.

Ici vous pouvez visiter la raffinerie et les bassins d’un bleu turquoise éclatant servant à récolter le sel.

S’ils n’étaient pas remplis de sel on aurait bien envie de se jeter dedans !

Jour 5 : Salta la linda

En ce cinquième jour, nous terminons la boucle Nord ! Il nous faudra 3 heures pour rejoindre celle qu’on appelle “Salta la linda”, en français “Salta la belle”.

Bienvenue à Salta la Linda !

Nous décidons de nous poser dans la ville une journée avant d’attaquer la boucle Sud. Notre hébergement s’est fait dans le très bel hôtel Alejandro I.

La vue sur la belle Salta depuis notre chambre d’hôtel !

Malheureusement pour nous, nous étions le 1er mai et tout était fermé !

Nous nous sommes donc promenés dans ses rues colorées et avons admiré ses monuments sans pouvoir y entrer (grosse frustration).

La belle église San Francisco de Salta malheureusement fermée !

Puis nous nous sommes dirigés vers le Cerro San Bernardo pour avoir une vue sur la ville. Normalement un téléphérique vous emmène au sommet. Mais bien évidement il était fermé ! Et ce n’est pas plus mal.

Nous avons monté tranquillement les 1080 marches menant 300 mètres plus haut. Le chemin est agréable car dans une jolie forêt ! Nous avons croisé de nombreux sportifs qui faisaient la montée et la descente en courant. Avec la chaleur qu’il faisait ce jour là, je leur tire mon chapeau !

Une fois en haut, vous aurez droit à un magnifique point de vue, parfait pour le coucher de soleil sur la ville !

L’impressionnante vue sur Salta depuis le Cerro San Bernardo. Une belle récompense !

Pour terminer notre soirée en beauté, nous avons dégusté de délicieuses pâtes au restaurant Italien “la Cefira”.

Ainsi se termine notre road-trip sur la boucle Nord de Salta !

En attendant la suite de nos aventures sur la boucle Sud de Salta, n’hésitez pas à nous partager vos questions ou réactions à cet article ! Nous y répondrons avec plaisir !

Aurélie
Aurélie

Éducatrice de jeunes enfants partie à l'aventure pour un tour du monde !

Tous les articles

Commenter cet article

5 commentaires

Send this to a friend