Espagne

La Gomera : le paradis sauvage des îles Canaries

Quand on parle des Canaries, beaucoup de personnes pensent au tourisme de masse et à de gigantesques complexes hoteliers.

Bien loin de cette image, nous avons passé deux semaines sur l’île de La Gomera. Encore peu connue, nous avons été conquis par ses paysages tant divers que sauvages.

On vous présente ici cette petite île qui a tout d’une grande !

L’île de La Gomera

L’archipel des Canaries comporte 7 îles principales appartenant à l’Espagne. Elles se situent dans l’Océan Atlantique, au large des côtes du Sud Maroc et du Sahara Occidental.

A l’Ouest de l’archipel, on trouve la petite île de la Gomera. Que ce soit en superficie ou en population, elle se classe au 6ème rang de l’archipel.

La Gomera avec le volcan Teide (Tenerife) en fond
Bienvenue sur l’île de La Gomera !

Cette île d’origine volcanique de forme ronde est grande de 372 km2 (3 fois la taille de Paris). Son sommet le plus haut est le volcan Alto de Garajonay. Il est entouré d’un gigantesque parc verdoyant possédant une bio-diversité exceptionnelle. En 2012, l’île est d’ailleurs reconnue par l’UNESCO en tant que Réserve de la biosphère.

La Gomera est également connue pour ses nombreuses et diverses vallées encaissées. C’est pour s’adapter à cette particularité que les habitants de l’île ont développé un véritable langage sifflé : le Silbo. Il a été créé pour communiquer d’une vallée à l’autre. On dit qu’il a une portée d’environ 5 km ! La langue est inscrite au patrimoine mondial immatériel de l’UNESCO depuis 2009.

Paysages de la Gomera
J’ai tenté de siffler, mais ça n’a pas marché ! 🙂

Le Parc El Garajonay

Appelé le poumon des Canaries, le Parc National El Garajonay occupe 1/10ème de la surface de l’île. Depuis 1986, il appartient au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Sa spécificité est qu’il est composé d’une Laurisylve. Ce terme désigne une foret composée de végétation subtropicale, verte et feuillue toute l’année.

Laurisylve à la Gomera
La Laurisylve, poumon vert de La Gomera. Crédit photo : Dinozzaver

On peut expliquer ce phénomène par le micro climat qu’il y règne : humide et chaud. Le parc est habité par une mer de nuages, due à la condensation de la vapeur d’eau dégagée par les arbres et qui augmente la quantité d’eau au sol. La brume, quasiment toujours présente, donne encore plus de charme à la forêt.

La biodiversité présente dans ce parc en fait un lieux exceptionnel. 70% des arbres sont des lauriers.

De nombreux chemins de randonnées permettent de profiter de la beauté de ce parc. Parmi eux : el Jardin de las Creces, el Raso de la Bruma ou encore el Bosque del Cedro.

El Alto de Garajonay

Point culminant de l’île, le volcan El Alto de Garajonay s’éleve à 1487 mètres d’altitude.

Sommet de El Alto de Garajonay
Par temps dégagé, le sommet du volcan offre une vue à 360° !

Des sentiers de randonnées vous mènent à son sommet, un plateau de 40 km2.

De là-haut, vous aurez droit à une vue à 360 degrés sur l’île et l’océan. Par temps clair et dégagé, on peut même apercevoir 3 autres îles de l’archipel : Tenerife, La Palma et El Hierro.

Vue du Teide depuis El Alto de Garajonay
En face de nous se dresse le volcan Teide de Tenerife.

Les communes de la Gomera

La Gomera est divisée en 6 communes. Chacune d’entre elle possède des particularités en fonction qu’elle soit située au Nord, au Sud, à l’Est ou à l’Ouest de l’île.

San Sebastian De La Gomera

Située à l’Est de l’île, elle est la capitale de la Gomera.

Elle posséde un important port commercial. C’est ici qu’arrivent les ferry venant de Tenerife. Pour l’histoire, l’île de La Gomera est la dernière terre où Christophe Colomb et son équipage posèrent les pieds avant de partir à la découverte des Amériques. Et c’est depuis ce port qu’ils embarquèrent vers cette aventure !

San Sebastian De La Gomera
San Sebastian : la capitale de La Gomera.

San Sebastian possède également de nombreux édifices anciens comme l’église de Nuestra Señora de la Asuncion ou encore la Torre del Conde, construite entre 1447 et 1450.

Ici, vous trouverez de nombreux restaurants et commerces.

Playa Santiago

Proche de l’aéroport, cette station balnéaire fait partie de la commune d’Alajero, au Sud de la Gomera. Elle se situe dans la partie la plus aride de l’île.

Elle possède une grande plage de sable noir où l’on peut se baigner. A proximité, vous trouverez de nombreux restaurants commerces et hotels, comme le fameux hotel Tecina qui a un golf de 18 trous !

Ici, vous trouverez également le seul club de plongée de l’île : Splash Gomera.

Playa Santiago
Playa Santiago vue d’en haut !

Valle Gran Rey

Valle Gran Rey se situe à l’Ouest de La Gomera. Les palmiers et bananeraies présents sur cette partie de l’île lui donnent un charme particulier.

C’est d’ailleurs la station balnéaire la plus populaire de l’île, tout en restant bien loin du tourisme de masse. Sa plage de sable noir est parfaite pour se baigner. Ici, vous pourrez admirer le soleil se coucher au son des djembe.

Plage de Vueltas de nuit
Le soleil se couche à Valle Gran Rey.

On y trouve de nombreux hôtels et restaurants, mais pas de gros complexes hoteliers pour autant.

A la Puntilla, au bout de la plage de Valle Grand Rey, se trouve la statue d’un ancien roi Guanche, premier peuple des Canaries.

Depuis le port de Vueltas, vous pouvez prendre un ferry pour aller à Playa Santiago et San Sebastian. Ici se trouve également une charmante petite crique où vous pouvez vous baigner (plage de Vueltas). L’eau y est claire et les barques colorées qui y sont amarrées donnent beaucoup de charme à l’endroit.

Vueltas
La petite plage du port de Vueltas et ses barques colorées.

Si vous allez au Nord de Valle Grand Rey, vous arriverez à la Playa Del Ingles. S’y baigner peut être dangereux, car il y a souvent de grosses vagues et des rochers. Mais la beauté de cette plage sauvage est à voir, particulièrement pour le coucher du soleil !

Hermigua

Au Nord de l’île, Hermigua est la vallée la plus riche en eau de l’île. Elle est approvisionnée toute l’année par le Rio El Cedro. C’est pourquoi la commune vit essentiellement de l’agriculture, et possède de nombreuses cultures en terrasses.

Hermigua
La ville d’Hermigua à La Gomera

En bas de la vallée, à Santa Catalina, on trouve de grands champs de bananeraies qui se jettent dans l’océan. Ici, il ne vaut mieux pas se baigner, car la plage est brassée par de forts courants. Privilégiez la plage de la Caleta pour la baignade. Elle se situe non loin, de l’autre coté du mirador de la Orilla, et est accessible à pieds ou en voiture !

plage de Santa Catalina à Hermigua
Mieux vaut ne pas se baigner à la plage de Santa Catalina, brassée par de forts courants !

Elle est pour nous certainement la plus belle vallée de l’île. On adore son coté verdoyant et les culture en terrasses qui sculptent les montagnes.

Agulo

La commune d’Agulo se situe également au Nord de l’île.

On y trouve le joli petit village du même nom, fondé en 1607. Nous avons adoré nous promener dans ses ruelles pleines de charme. Le village est tellement tranquille !

La commune d’Agulo possède la plus impressionnante vue de l’île : le Mirador de Abrante. On peut y accéder soit par les sentiers de randonnée, soit par une route quelque peu étroite. Le mirador est un bâtiment construit en verre. D’ici, on a une magnifique vue sur la vallée, l’océan et en face, le volcan Teide de Tenerife.

L’impressionnant Mirador de Abrante !

Autre beauté, il se situe sur un terrain composé de terre rouge.

Une explosion de couleurs !

Vallehermoso

A l’Ouest de l’île cette fois on trouve la commune de Vallehermoso. En partie recouverte par le Parc El Garajonay, elle est verdoyante.

Le village typique de Vallehermoso est unique. Il est encaissé dans les montagnes et surplombé par l’énorme Roque Cano.

En bas de la vallée se trouve la plage de Vallehermoso, recouverte de sable noir. Si la mer est trop agitée, vous trouverez également des piscines d’eau de mer à El Parque Maritimo.

La Fortaleza de Chipude

Parmi les curiosités majestueuses de l’île figure la Fortaleza de Chipude. Cette formation géologique est un énorme plateau que l’on voit depuis le sommet du volcan Garajonay.

Vue sur la Fortaleza de Chipude
La Fortaleza de Chipude se voit depuis le sommet del Alto de Garajonay.

Impressionnante par sa taille, la Fortaleza était une montagne sacrée pour les premiers habitants de l’île. Et il y a de quoi. Culminant à 1243 mètres d’altitude, ce grand plateau fait plus de 300 mètres de diamètre !

Un chemin de randonné peut vous y emmener. Mais mieux vaut ne pas avoir le vertige. Le petit escalier taillé dans la roche est étroit et monte à pic ! Mais la vue en vaut la peine.

Randonnée à la Fortaleza
On grimpe ?

Los Organos

Située au Nord de Vallehermoso, Los Organos est une autre formation géologique impressionnante de l’île.

Ici, l’érosion de l’océan à créé des orgues de 80 mètre de haut sur 175 mètres de longs sur la falaise basaltique.

Ce site n’est par contre visible que par bateau ! De nombreuses excursions sont proposées et partent du port de Vueltas.

Coté Pratique

Comment aller à la Gomera

Il existe deux moyens pour vous rendre à La Gomera.

Par ferry

Deux compagnies de ferry proposent des liaisons entre Tenerife et La Gomera : Fred Olsen et Armas. Les ferry opèrent des traversées plusieurs fois par jour. Pour acheter nos billets nous sommes passés par la plate-forme DirectFerries.

Le départ se fait depuis Los Christianos, à Tenerife. Au bout d’une heure de bateau, vous débarquez à San Sebastian de La Gomera.

Pensez bien à réserver à l’avance !

Par avion

Depuis 2005, La Gomera possède un aérodrome situé tout prés de Playa Santiago. Il n’opère que des vols entre les îles de l’archipel.

C’est la compagnie Binter qui effectue ces transitions. Il faut 30 minutes de vol pour relier Tenerife à La Gomera.

Louer une voiture sur les îles Canaries

L’île est assez bien desservie en bus, il n’est donc pas obligatoire de louer une voiture. Par contre, nous avons adoré prendre le temps d’arpenter les routes de l’île en voiture et avoir la liberté de nous arrêter aux nombreux miradors.

Nous avons loué notre voiture à l’aéroport de Tenerife, chez la compagnie CICAR. C’est la troisième fois que nous louons chez eux et nous ne sommes jamais déçus.

C’est l’une des rares compagnies qui vous donne la possibilité de voyager sur d’autres îles de l’archipel en ferry et sans formalités supplémentaires, tant que vous rapportez le véhicule où vous l’avez loué.

De plus, la location n’est pas très cher et l’assurance est comprise.

Le village d'Agulo
Les routes de La Gomera offrent de magnifiques points de vue ! Ici le village d’Agulo

Nos hébergements à la Gomera

Nous avons pu tester deux hébergements différents sur l’île de La Gomera :

  • Appartement de Vueltas : nous avons réservé ce joli petit appartement par AirBnB. Il se situe dans le charmant village de Vueltas, proche de la petite plage et de commerces. L’appartement est tout confort : cuisine, salle de bain. Son propriétaire Jonas nous a accueilli parfaitement en nous donnant des conseils et recommandations. On le recommande chaudement !
  • Apartamentos Santa Ana : ce complexe se situe sur les hauteurs de Playa Santiago. Il est équipé de tout confort et offre une vue magnifique sur l’océan ! Il est par contre un peu loin des commerces.

Où manger

  • Bar Cofradia de Pescadores : il se situe en bordure de la marina de Vueltas, face à la plage. Ce restaurant est directement approvisionné par les pécheurs du village. Nous nous sommes régalés avec le poisson frais du jour !
  • El rincon del Marinero : un autre restaurant de poisson que nous avons beaucoup aimé à Vueltas. De l’extérieur, on pourrait croire que c’est un endroit à touristes, mais c’est tout l’inverse. Les assiettes sont copieuses et nous avons adoré le calamar plancha et les croquetas !
  • Tuyo : situé dans le centre de Vueltas, ce restaurant à une cuisine d’inspiration asiatique. On y mange très bien et nous avons beaucoup aimé son ambiance paisible.
  • Esperanto : toujours à Vueltas, idéal pour prendre l’apéro sur sa petite terrasse face à l’océan. Et on y mange trés bien !
  • La Cuevita : ce restaurant familial se situe à Playa Santiago. Il a la particularité d’être construit dans la partie de la falaise. On y mange un très bon gaspacho et du poisson frais.
  • Mirador de Abrante : le Mirador de Abrante à Agulo offre non seulement un panorama exceptionnel mais également un bon restaurant, ce qui est plutôt rare dans ces étapes très touristiques.
Coucher de soleil à la Gomera
On vous en dit plus sur La Gomera dans notre prochain article !

Dans notre prochain article, vous retrouverez notre guide des activités de la Gomera.

En attendant, n’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires et de vos questions !

Aurélie

Développeuse web et voyageuse passionnée !

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer