Voyages et tour du monde
7 randonnées à Ushuaia

7 randonnées à faire à Ushuaïa

Accueil » Carnet de Voyage » Amerique » Argentine » 7 randonnées à faire à Ushuaïa

Vous aimez randonner dans des espaces où la nature est reine et en avoir plein les yeux ? Ushuaïa n’attend que vous ! Nous vous partageons ici les 7 randonnées que nous avons testées. A vos chaussures !

La ville d’Ushuaia nous faisait rêver depuis bien longtemps car elle était pour nous synonyme de “bout du monde” !

En effet, située sur la “grande île de la Terre de Feu”, elle est la ville la plus australe du monde ! Et nous n’avons pas été déçu par ses grands espaces et paysages hors du commun.

On vous emmène en randonnée découvrir ce joli bout du monde !

En route pour Ushuaïa !

Les randonnées du Parc National Tierra de Fuego

Créé en 1960, le Parc National Tierra de Fuego s’étend sur 63 000 hectares. Dans le but de préserver la faune et la flore, seulement 2000 hectares sont ouverts au public, ce qui laisse quand même un bel espace à découvrir.

On vous explique comment vous y rendre et les différentes randonnées que nous y avons faites.

Préparez vous à en prendre plein les yeux !

Comment s’y rendre

Vous trouverez de nombreuses agences de collectivos au “Muelle Turistico” qui vous emmèneront au parc.

Un aller/retour vous coutera 700 ARS par personne. Si vous réservez avec la même agence pour y retourner le lendemain, cela ne vous coûtera plus que 450 ARS.

Toutes les compagnies offrent le même tarif et la même prestation. Mais elles n’ont pas toutes les mêmes horaires. Demandez bien au chauffeur les différents horaires de retour. Certaines compagnies vous fournissent une carte du parc et des sentiers.

On a eu un petit coup de coeur pour la compagnie Ushuaia Express qui nous attendait à chaque sortie de randonnée avec le café et des viennoiseries !

L’entrée du parc

Le collectivo vous emmène tout d’abord à l’entrée du parc pour acheter votre ticket. Cela vous coûtera 490 ARS par personne. Si vous revenez le jour suivant, l’entrée sera à moitié prix. Conservez bien vos tickets et enregistrez vous !

Puis en fonction de la randonnée que vous choisissez, il y a plusieurs arrêts.

Pampa Alta Trail comme point de départ

Pour ce chemin, descendez à l’arrêt “Pier”. Si vous avez votre passeport, vous pouvez aller le faire tamponner au centre “Correo” qui se situe à cet endroit. Mais ce qui nous intéresse ici c’est la randonnée !

Ce parcours traverse la forêt et se termine au sommet de la “Pampa Alta”. Il vous faudra environ 1h – 1h30 de grimpette pour 300m de dénivelé positif. La descente se fait en 30 minutes.

Pampa Alta - Ushuaia
Au sommet de la Pampa Alta

La montée se fait tranquillement et l’ascension au sommet vous offre une vue sur les sommets enneigés d’un côté et sur le canal Beagle de l’autre. Juste superbe !

Costera Trail pour les plus belles vues

Comme pour la première randonnée, descendez à l’arrêt “Pier”. Ce chemin côtier à été notre coup de coeur.

Les arbres d’Ushuaia sont souvent déformés par les vents violents

Le parcours de 8 km vous fait longer la côte du canal Beagle jusqu’au “Centre des Visiteurs” où vous pourrez récupérer votre collectivo.

Ce chemin est superbe car vous vous arrêtez sur de nombreuses petites plages aux couleurs magnifiques. Maps.me indique 2h30 pour le faire, mais prévoyez au moins 3h30 pour pouvoir prendre le temps de vous arrêter, la vue en vaut vraiment la peine !

Au niveau des difficultés, le chemin monte et descend, ce qui le rend un peu sportif, mais reste facile. Vous trouverez ci-dessous notre parcours enregistré sur le site Wikiloc, cliquez sur la carte pour avoir les détails !

Powered by Wikiloc

Nous avons fait ces deux premières randonnées sur la même journée.

Les magnifiques paysages du sentier côtier

Hito XXIV Trail jusqu’à la frontière du Chili

Ce chemin part de l’arrêt “Centre des visiteurs”.

Sur une distance de 8 km aller/retour, cette randonnée vous emmène jusqu’à la frontière avec le Chili ! Et oui, la petite “grande île de Terre de Feu” est partagée entre ces deux pays !

Et voici la frontière avec le Chili !

Pour y arriver vous passerez entre la forêt et la côte du lago Roca. Ce chemin est vraiment tranquille mais attention à ne pas franchir la frontière !

Nous avons mis 4h pour effectuer l’aller/retour.

On pourrait rester des heures à regarder ces paysages !

Cerro Guanaco Trail pour les sportifs

C’est la randonnée la plus difficile car elle vous emmène au sommet du Cerro Guanaco avec un dénivelé de 900 m.

Hop hop hop on grimpe !

Le chemin part du “Centre des Visiteurs”.

Chose importante : pour faire ce sentier il faut vous enregistrer à l’accueil du centre en remplissant un formulaire. Quand vous avez terminé votre randonnée, n’oubliez pas de leur dire que vous êtes de retour ! Si vous ne le faites pas, un garde sera obligé de faire la montée pour vous retrouver !

Prévoyez bien 8h pour faire l’aller/retour. C’est une bonne montée mais le plus compliqué c’est lorsque le chemin est boueux et donc glissant. C’était notre cas , et nous ne sommes montés que jusqu’au mirador qui offre déjà une vue superbe.

Vue depuis le deuxième mirador de l’ascension du Cerro Guanaco

En dehors du parc

Il existe également de nombreuses randonnées en dehors du parc qui méritent vraiment le détours.

La laguna Esmeralda

Les collectivos du “Muelle turistico” peuvent également vous y emmener.

Attention : chemin boueux ! Mais quand on dit boueux c’est d’un bon niveau ! Et nous remercions encore la conductrice du collectivo qui nous a recommandé de louer des bottes. Elle a sauvé nos petites chaussures de trail !

Pour cette randonnée, louer des bottes est sans doute une bonne idée ! Renseignez-vous sur les conditions d’accès à la lagune avant de partir

Elle nous a recommandé d’aller à l’agence de location : “Ushuaia Extremo” au croisement de l’avenue San Martin et 9 de Julio. Et elle nous a même attendue le temps que nous y allions !

En dehors de la boue, c’est une superbe randonnée de 4km pour un dénivelé de 190 m. Il faut environ 4h pour faire l’aller/retour, un peu plus si comme moi vous vous retrouvez embourbé jusqu’aux genoux !

Vous passerez entre rivières, forêts pour arriver à cette magique Laguna qui tient son nom de sa couleur émeraude.

La laguna Esmeralda malheureusement sous les nuages

Glacier Martial

Pour y aller nous avons pris un taxi qui nous a emmené au départ d’un télésiège. Et comme ce n’était pas la saison de ski, nous avons fait la grimpette à pied !

Pour les plus sportifs, vous pouvez partir directement depuis Ushuaia. Mais c’est environs 300 mètres de dénivelé supplémentaire.

Le chemin du glacier Martial culmine à 850 mètres d’altitude. Hauteur où, à une lointaine époque, le glacier descendait. Mais celui-ci ayant perdu une grande partie de sa superficie, vous ne pourrez malheureusement pas le toucher !

Le glacier a effectivement bien reculé

Par contre la balade et la vue que vous aurez sur la ville sont superbes. Au programme, vous longerez une rivière dans un paysage entre roche et forêt.

Le sentier est assez facile, avec quelques endroits un peu impressionnants pour les personnes qui ont le vertige comme moi ! Mais c’est vraiment surmontable. Même si le chemin s’arrête à 830 mètres d’altitude vous pouvez grimper encore un peu pour avoir une meilleure vue sur le glacier et la ville.

Le superbe chemin qui mène au glacier

Estancia tunnel

Nous avons également pris un taxi pour nous déposer au début du chemin.

La randonnée est assez simple et vous fait longer le canal de Beagle, en passant par la forêt. Vous arrivez d’abord à l’estancia Tunnel, aujourd’hui abandonnée.

L’estancia Tunnel au bord du canal Beagle

Une fois à l’estancia, si vous souhaitez continuer, le chemin continue jusqu’au Rio Encajado. L’ensemble du trajet fait 10,8 km. Nous avons mis 4h pour faire l’aller/retour en prenant le temps de faire des pauses photos.

De la nature à l’état pur

A prévoir

  • Un coupe vent et plusieurs couches de vêtements : en ce bout du monde, le temps est extrêmement changeant ! On dit que l’on peut rencontrer les 4 saisons en une seule journée.
  • Un snack car de nombreuses randonnées se font sur la journée.
  • De l’eau.
  • Appareil photo, téléphone et vos yeux grands ouverts : bref tout ce que vous avez à votre disposition pour capturer ces magnifiques paysages.


Aurélie
Aurélie

Éducatrice de jeunes enfants partie à l'aventure pour un tour du monde !

Tous les articles

Commenter cet article

1 commentaire

Send this to a friend