Voyages et tour du monde

Visiter les Chutes d’Iguazú : le parc national argentin

Accueil » Carnet de Voyage » Amerique » Argentine » Visiter les Chutes d’Iguazú : le parc national argentin

Après en avoir pris pleins les yeux dans le parc brésilien, on vous emmène ici découvrir les chutes d’Iguazu du coté argentin !

Créé en 1934, le parc national d’Iguazú argentin s’étend sur plus de 67 620 hectares.

On vous explique comment passer la frontière et continuer la découverte de ces célèbres chutes en Argentine !

Eh route pour l’Argentine !

Passage de la frontière Brésil / Argentine

Il y a deux moyens de passer la frontière Brésil / Argentine au niveau des chutes d’Iguazú.

En taxi

C’est l’option que nous avons choisi. Et ça a été le passage de frontière le plus rapide que nous ayons connu.

D’abord le taxi vous dépose au bureau d’immigration brésilien pour la sortie du territoire. Puis on remonte dans le taxi et, pour l’entrée en Argentine, pas besoin d’en sortir ! On arrive devant une borne ressemblant à une station de péage d’autoroute. Le taxi ouvre les fenêtres, donne vos passeports à l’agent. Si vous n’avez pas l’air louche, vous passez et arrivez rapidement à Puerto Iguazú.

Nous avons payé 100 Reis et le trajet a duré environs 20 minutes.

En bus

Le principe est le même. Moins cher, mais plus long car non direct !

Vous pouvez le prendre au terminal de Foz Do Iguaçu, ou demander à votre hôtel l’arrêt le plus proche. Un premier bus vous arrête à la sortie du territoire brésilien faire tamponner votre passeport.

Si vous êtes nombreux à descendre, le bus vous attendra. Si vous êtes seul, vous devrez attendre un second bus vous emmenant à l’entrée du territoire argentin puis au terminal de Puerto Iguazú.

Le temps de trajet peut donc varier en fonction de votre attente des différents bus entre 20 minutes et deux heures !

Chose importante: vous n’avez pas besoin de re-payer le second bus, conservez bien votre ticket !

Notre hôtel à Puerto Iguazú

Nous avons séjourné au Iguazu Jungle Lodge, et c’était un véritable coup de coeur !

Situé un peu à l’écart de la ville de Puerto Iguazú, ce grand complexe offre un accueil et une sérénité hors du commun. De notre chambre nous avions une vue fantastique sur la forêt et la rivière. Le coucher de soleil était à couper le souffle !

Le complexe possède également une piscine et un très bon restaurant à l’intérieur.

Nous avons bénéficié d’une offre de dernière minute sur Booking et avons payé l’équivalent de 60 euros pour chaque nuit. Attention, les prix peuvent être très fluctuants et il faut aussi compter sur les variations imprévisibles du pesos argentin, l’inflation étant très forte lors de notre venue.

Coucher de soleil à couper le souffle depuis notre balcon !

Comment se rendre au parc d’Iguazú

Contrairement au Brésil, nous avons du prendre un bus pour nous rendre à l’entrée du parc. Nous nous sommes rendus au terminal de bus de Puerto Iguazu.

Des bus pour le parc partent toutes les 30 minutes. La compagnie s’appelle “Rio Uruguay”. Le trajet dure environs 20 minutes pour arriver au parc. Le prix pour un aller/retour est de 260 pesos argentins.

N’ayant pas réservé nos entrées sur internet, nous avons achetés nos tickets dans le parc. Le prix est de 700 pesos argentins par personne.

Le parc est ouvert de 8h à 18h, et comme pour le brésil, nous vous conseillons d’y aller dès l’ouverture si vous ne voulez pas être assaillis par les groupes de touristes !

Rassurez vous, vous ne croiserez pas que des touristes dans le parc !

Comment visiter le parc d’Iguazú

Contrairement au parc brésilien, il existe plusieurs sentiers ou activités pour vous approcher au plus près des chutes.

Le sentier supérieur

C’est un sentier d’environs 1.5 km qui vous permet de découvrir le site en vous faisant passer au dessus des chutes.

Des passerelles en bois sont aménagées et le chemin, très agréable, vous fait passer entre la forêt et de nombreux points de vue sur les chutes.

Nous avons mis environ 1h30 pour faire ce sentier en prenant notre temps.

Une des superbes vues du sentier supérieur !

Le sentier inférieur

Comme son nom l’indique, et en complément du sentier supérieur, ce sentier de 1.5 km vous permet de découvrir les chutes d’en bas !

Le circuit est également bien aménagé et vous amène au plus près des chutes.

De même que dans le parc brésilien, n’hésitez pas à apporter votre imperméable, vous risquez de finir trempés !

Nous avons mis également 1h30 pour faire ce parcours.

Le sentier inférieur est tout aussi beau avec une douche en cadeau !

Train écologique à destination de la chute Garganta do Diablo

Point culminant des chutes d’Iguazu, avec une hauteur de 125 m, la “Garganta Do Diablo” se situe à la frontière entre le Brésil et l’Argentine.

Un petit train écologique situé dans le parc argentin vous emmène découvrir cette impressionnante chute .

Attention au passage du petit train !

Bateau

Dernière activité proposée par le parc : la découverte en bateau à moteur !

Nous n’avons pas eu le temps de le tester, mais il vous emmène frôler les chutes. Prévoyez quand même un imperméable, cette activité est quelque peu humide !

Les bateaux ont l’air bien petits face à l’immensité des chutes !

Se restaurer

On vous déconseille le restaurant Fortin Carataras. Comme dans le parc brésilien, ce restaurant propose un buffet à volonté, mais la nourriture n’est vraiment pas terrible.

Le mieux, si vous le pouvez, est d’apporter votre encas. Il y a plusieurs bancs ou tables dans le parc pour vous poser et déjeuner.

Comme du coté brésilien, attention aux coatis et aux singes ! Ces petites bêtes adorables ont été habitué à être nourris par les touristes, et peuvent devenir agressive pour obtenir à manger. On le rappelle parce que c’est important: ne surtout pas les nourrir ! Cela ne les aide pas, bien au contraire !

Petit rappel de ce dont vous aurez besoin

  • un imperméable: pour vous protéger des chutes mais également de la météo ! Le parc étant situé au coeur d’une foret tropicale, le climat est extrêmement changeant.
  • de l’anti-moustique: oui, vous êtes dans une foret tropicale !
  • de la crème solaire et casquette: quand le soleil sort, ça tape.
  • un snack et de l’eau
  • une protection waterproof pour vos appareils photo et téléphones.

Aurélie
Aurélie

Éducatrice de jeunes enfants partie à l'aventure pour un tour du monde !

Tous les articles

Commenter cet article

Send this to a friend