Mexique

Holbox, un petit paradis fragile

Présentation de l’île d’Holbox

L’île d’Holbox (prononcez Holbosh en langue Maya) est située au large de la côte nord de la péninsule du Yucatán, dans l’état du Quintana Roo.

A la confluence de la mer des caraïbes et du golfe du Mexique, ce petit bout de terre de 41km de long et de seulement 1.5km de large est devenue  tendance pour les vacanciers à la recherche d’une expérience plus en harmonie avec la nature.

Mais l’île devient peu à peu victime de son succès et il sera difficile de tenir sur la durée cette promesse sans dénaturer la beauté de ses paysages. C’est un vrai défi pour les prochaines années !

Holbox est réputé pour ses plages paradisiaques à l’eau turquoise et encore préservées du tourisme de masse.

Cela faisait longtemps que je voulais découvrir ce petit paradis, et c’était aussi l’occasion pour nous de se poser quelques jours au calme après l’agitation urbaine de Mexico et de Mérida. Holbox tombait vraiment à pic !

Notre arrivée sur l’île d’Holbox

La route depuis Rio Lagartos n’a pas été de tout repos.  D’abord une erreur avec la durée du trajet : l’Etat du Quintana Roo où se situe Holbox n’est pas sur le même fuseau horaire que la partie centrale du Mexique, le GPS nous a indiqué un temps de trajet qui paraissait 1h plus court ! Ensuite, nous avons eu une énorme averse sur une des routes secondaires du trajet,  avec une visibilité très réduite pour voir les nombreux nids de poule présents sur la chaussée. C’est avec un grand soulagement que nous avons atteint le port de Chiquilá à la nuit tombée !

Essayez d’être dans les premiers à sortir du bateau car il n’y a pas beaucoup de taxis et ils sont vites réservés !

A Chiquilá, nous avons trouvé sans difficulté un parking “longue durée” tout proche de l’embarcadère. Nous avons ensuite acheté nos billets pour le ferry. Il y a 2 compagnies qui proposent le trajet avec un départ toutes les 30 minutes : 9 Hermanos et Holbox Express. La traversée dure entre 15 et 30 minutes.

Une fois arrivés au petit port d’Holbox, des voiturettes de golf taxi nous attendaient pour nous emmener à notre hébergement. Vu le déluge de pluie qui s’était abattu sur l’île un peu plus tôt et les chemins recouverts de boue, ce n’était pas du luxe !  Un conseil : essayez d’être dans les premiers à sortir du bateau car il n’y a pas beaucoup de taxis et ils sont vites réservés !

Les taxis locaux, des voiturettes de golf !

Pour ces quelques jours à Holbox nous avions choisi le logement de Guillermo, Casa de Alux (prononcer Alouche si vous voulez que le taxi comprenne où vous voulez aller) situé juste en face de la lagune et à seulement 2 pâtés de maison de la plage. Nous vous mettons les coordonnées en bas de cet article si cela vous intéresse 🙂

Vue sur la lagune au lever du soleil depuis notre balcon à la Casa de Alux.

Que faire à Holbox ?

Vous reposer et profiter des magnifiques plages !

On ne va pas se mentir, les plages à l’eau bleue turquoise sont la première attraction de l’île. Plusieurs plages sont aménagées avec des transats, matelas, balançoires et hamac ! Et pour en profiter il vous suffit seulement de prendre une consommation, et vous pourrez y rester toute la journée si vous le souhaitez ! Souvent les serveurs vous annoncent dès le début le montant minimum à débourser pour pouvoir vous assoir. Non seulement vous avez les consommations du restaurant mais souvent des vendeurs ambulants vous proposent sur la plage des noix de coco fraîches. Pour les déguster, ils vous l’ouvrent pour que vous buviez son lait. Puis une fois terminé, ils la coupent pour pouvoir manger sa chair ! Un véritable délice !

L’eau turquoise des blles plages d’Holbox. Une invitation à la baignade, vous ne trouvez-pas ?
Une petite sieste dans un hamac suspendu sur la mer des Caraïbes, ça vous dit ?

Voir le coucher du soleil à Punta Coco Beach

La Punta Coco est un endroit absolument superbe pour prendre des photos. Son ponton et sa petite cabane sur la jetée sont magnifiques.

Si vous voulez un conseil, n’y allez surtout pas après qu’il soit tombé une grosse averse.  L’endroit est alors envahi de moustiques et nous avons été leur repas préféré ! Nous y sommes allés en vélo, ce qui était très agréable, jusqu’à l’arrivée prés de la pointe. La route était trempée, et notre vélo s’engouffrait dans des flaques gigantesques ! Et nous avons été dévorés par des moustiques, aucune parcelle de notre corps n’a été épargné. Heureusement, sur notre chemin du retour, nous nous sommes arrêtés dans une pharmacie.  En nous voyant, la vendeuse  a tout de suite compris ce que nous cherchions : de l’apaisant !

Coucher de soleil à Punta Coco Beach. Attention aux moustiques !

Une dernière chose : regardez bien où vous marchez, une partie de la plage est un espace de ponte des tortues. Ces endroits sont signalés par des panneaux, alors on fait attention !

Faire l’excursion classique des 3 îles

Nous avons souhaité faire une petite croisière en bateau pour découvrir les environs de l’île. Pour cela il vous suffit d’aller sur la place principale, plusieurs stands proposent ces ballades. Le tour se fait généralement en 3h.

Tout d’abord vous allez profiter d’un plongeons dans l’eau claire et fraîche du cénote Yalahau. Avec un peu de chance vous pourrez également voir quelques dauphins qui suivent les bateaux sur la route !

Petite baignade dans le cénote Yalahau. Selon d’anciennes légendes mayas, une baignade dans ses eaux fraîches permettait de rajeunir de 10 ans !

Ensuite, excursion sur l’ile de la Passion. Là vous pourrez monter sur une petite tour qui vous donne une jolie vue sur la lagune.

Pour terminer nous nous sommes arrêtés sur la Isla Pajaros. Véritable vivier d’oiseaux, la vue est impressionnante car nous étions entourés d’oiseaux en tous genres !

En rentrant, nous sommes passés doucement devant une zone protégée fréquentée par des flamands roses.

La Isla Pajaros (l’ile des oiseaux) est une île couverte de mangroves et d’arbustes qui accueillent des centaines d’espèces d’oiseaux.

Découvrir la ville à vélo, à pieds ou à voiturette de Golf

La meilleure des choses à faire pour découvrir l’île est de la découvrir à pied, à vélo ou en petite voiturette de Golf. Vous pouvez en louer à plusieurs endroits de l’île. Pour nos vélos, c’est notre hébergement qui nous les a loués !

Balade sur les chemins de Holbox

Flâner dans le centre de Holbox à la recherche de Street Art

Les rues de Holbox sont très colorées et pleine de street art qui rendent l’ile vivante. N’hésitez pas à arpenter les rues pour découvrir ces petites merveilles !

Informations pratiques

Amenez du cash ! En 2018, il n’y a toujours qu’un seul distributeur de billets sur l’île et celui-ci est régulièrement en panne ou pris d’assaut lors de son réapprovisionnement… Prenez vos précautions et retirez bien avant votre arrivée. Il ne faut pas trop compter non plus sur les distributeurs à Chiquilá, nous en avons fait l’expérience, le seul ATM disponible était aussi en panne 🙁

Certains restaurants ou hôtels acceptent les cartes de crédit, mais vous n’êtes pas à l’abris d’un problème technique avec les terminaux bancaires (le réseau téléphonique est souvent saturé).

A Holbox, les prix sont globalement plus chers que sur le continent (surtout pour l’hébergement), mais globalement il n’y a pas trop d’abus comme cela peut parfois être le cas à Playa Del Carmen ou Cancun.

On vous recommande chaudement d’apporter un bon répulsif anti-moustiques !

Si les moustiques sont vos amis, protégez-vous ! Ici, c’est leur paradis, vous êtes chez eux, et vous pouvez être piqué de multiples fois en l’espace de quelques minutes. La plage “Punta Coco Beach” au coucher de soleil est leur point ultime de ralliement !  Par expérience, on vous recommande donc chaudement d’apporter un bon anti-moustiques en plus de la crème solaire (nous on utilise du OFF qui semble très efficace, mais on déteste l’odeur laissée sur la peau…).

Quelques adresses que nous vous recommandons

Casa de Alux

Notre hébergement à Holbox. Très tranquille et bien situé. Avec une belle terrasse pour profiter d’une vue magnifique sur la lagune. Guillermo était adorable. Vous pourrez voir plus de photos sur le site Airbnb

El Sushi de Holbox

Oui, ce n’est pas très mexicain tout ça, et nous y sommes allés un peu à reculons au début, mais ce fut une belle surprise ! Tout est bon, le poisson est très frais, et les plats originaux

El Huacalito

Notre point ‘apéro’ du midi, un guacamole excellent et de bons burgers 🙂

LUUMA

Un peu plus chic, si vous souhaitez profiter d’une ambiance un peu plus intime et déguster de bonnes tapas, c’est une très bonne adresse. Attention l’endroit est très prisé, il y a souvent une liste d’attente en soirée.

Articles similaires

2 commentaires

  1. On a beaucoup aime votre reportage sur cette jolie petite ile. Ca donne vraiment envie de preparer ses valises. Merci de nous faire rever. Bonne continuation.

Commenter cet article

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Send this to a friend