Voyages et tour du monde

Visiter le Machu Picchu en 2019

Accueil » Carnet de Voyage » Amerique » Pérou » Visiter le Machu Picchu en 2019

Le Machu Picchu est le symbole Inca le plus célèbre au monde et une étape incontournable d’un séjour au Pérou. Voici notre guide pour le visiter en 2019 et en garder un souvenir impérissable.

Après avoir passé quelques jours à découvrir la ville de Cusco et à nous reposer après notre trek dans le canyon de Colca, nous sommes enfin sur la route du célèbre Machu Picchu !

Situé à 2430 mètres d’altitude dans les andes péruviennes, le Machu Picchu est une ancienne citadelle Inca découverte par l’archéologue américain Hiram Bingham en 1911. Le site est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1983.

Le Machu Picchu
Le site du Machu Picchu, dominé par la montagne Huayna Picchu

Nous croisons les doigts car la période de visite n’est pas idéale, c’est la saison des pluies ici (nous sommes en janvier), et les mauvaises conditions peuvent provoquer des fermetures de routes et de certains sites. Pour l’anecdote, peu avant notre départ nous apprenons que Robert De Niro est venu visiter le Machu Picchu et qu’il est resté coincé dans le train plusieurs heures à 2 kilomètres de l’arrivée à cause d’éboulements sur la voie !

La Vallée sacrée des Incas, la porte d’entrée au Machu Picchu

Notre périple commence par un petit tour dans la vallée sacrée. Nous prenons un collectivo depuis Cusco en direction d’Ollantaytambo (environ 1h30 de trajet, départs fréquents toute la journée). Nous demandons au chauffeur de nous arrêter un peu avant pour partir visiter les salines de Maras. Il s’agit de plusieurs milliers de bassins salants suspendus à 3300m d’altitude qui existaient déjà à l’époque des Incas !

Les Salinas de Maras au Pérou
Les milliers de bassins salants de Maras

Les salines sont accessibles depuis la route principale par une petite balade d’une heure. L’entrée est payante (10 soles en janvier 2019). Il est possible également de s’y rendre dans le cadre de visites guidées de la vallée sacrée.

Après cette belle découverte, nous arrivons à Ollantaytambo en fin d’après-midi. Pour y arriver, nous avons attrapé un collectivo sur la route, il en passe régulièrement. L’idée est d’y passer la nuit, faire quelques visites des ruines au matin et ensuite de prendre le train pour Aguas Calientes, dernier village avant le Machu Picchu.

Vue d'ensemble d'Ollantaytambo

Notre hôtel, El Albergue Ollantaytambo, est très sympa puisqu’il se trouve sur le quai de la gare ! L’ambiance est ainsi très particulière et il règne une certaine excitation des jours de grand départ.

En train, en bus ou à pied : comment se rendre au Machu Picchu ?

Suivant la saison et votre budget il existe plusieurs moyens pour vous rendre au Machu Picchu.

En train, une expérience unique

Deux compagnies, PeruRail et Inca Rail, proposent le trajet au départ de Cusco (durée : 4 heures, entre mai et décembre uniquement) et de Ollantaytambo (durée : 1h30, toute l’année).

Les tarifs sont élevés mais l’expérience est unique avec des fenêtres panoramiques pour admirer les paysages défiler… C’est le moyen le plus pratique et confortable pour se rendre au Machu Picchu.

En bus jusqu’à Hidroeléctrica puis à pied sur la voie ferrée !

Pour les petits budgets et les plus aventuriers, il existe une autre option pour se rendre au Machu Picchu.

Depuis Cusco, il vous faudra d’abord rejoindre en collectivo le village de Santa Maria, puis Santa Theresa et ensuite la centrale électrique d’Hidroeléctrica, fin de la route. Vous suivez ? Après ce long trajet de plusieurs heures (vérifiez l’état des routes avant le départ), les choses sérieuses commencent ! Une balade de 3h environ le long de la voie ferrée afin de rejoindre Aguas Calientes.

Il existe aussi des tours depuis Cusco qui proposent des navettes touristiques directes à destination de Hidroeléctrica. Le trajet dure entre 6 et 7h. Cette option est plus chère mais vous n’avez pas à faire tous les changements ci-dessus.

En faisant le Trail des Incas

Ce célèbre trek d’Amérique du Sud d’une distance de 43 km est accessible uniquement avec un guide et en réservant plusieurs mois à l’avance. L’arrivée au Machu Picchu se fait très tôt le matin au niveau de la porte du soleil. Un souvenir inoubliable !

Aguas Calientes, dernière étape avant le Machu Picchu

A l’exception de ceux qui font le trek du chemin de l’Inca, vous passerez forcement à Aguas Calientes avant de visiter le Machu Picchu. Ici, tout est développé autour du tourisme. Les visiteurs ne passent en général qu’une nuit au maximum dans cette drôle de ville. Si l’on rajoute à cela la ligne de chemin de fer qui la traverse comme un tramway, cela donne à l’endroit une ambiance très spéciale. On aime ou pas !

Voie ferrée dans Aguas Calientes au Pérou
La ville d’Aguas Calientes, dernière étape avant le Machu Picchu

Côté hébergement, nous avons sélectionné le Panorama B&B (environ 60 euros / nuit), un peu en retrait de la ville mais avec une magnifique vue et un super accueil. Ils ont gardé nos bagages le lendemain durant notre excursion au Machu Picchu.

Nous avions lu pas mal de mauvaises expériences sur les restaurants, comme souvent dans les endroits très touristiques… Et bien, celui qui nous avons sélectionné fût une bonne surprise ! Il s’agit d’Indio Feliz, un restaurant tenu par un marseillais qui s’y connait très bien en ceviche de truite. Un régal !

Le jour J, accès au Machu Picchu

Après une trop courte nuit, le jour J est arrivé. Dernière étape pour nous : monter sur le site du Machu Picchu. Le site ouvre de 6 h à 17h. Nous tenions absolument à être dans les premiers pour l’avoir rien que pour nous et contempler le lever du soleil. Vous vous doutez bien que nous n’étions pas les seuls dans ce cas-là !

Lamas au Machu Picchu
Les lamas sont aussi en première ligne pour le lever du soleil…

Accès au Machu Picchu depuis Aguas Calientes avec la navette

Les navettes partent toutes les 10 minutes à partir de 5h30 du matin. Si vous voulez être sûr de partir dans la première navette, venez très tôt ! C’est l’option que nous avons choisie et nous étions sur place à 4h du matin. Le tarif adulte étranger est de 24.00 dollars USD, moitié prix pour les enfants.

Accès au Machu Picchu depuis Aguas Calientes en marchant

Un chemin et de nombreuses marches vous permettent d’accéder au site du Machu Picchu. Comptez au minimum une bonne heure pour faire l’ascension. Si vous êtes très sportifs et accoutumé à l’altitude, c’est donc une option pour arriver en haut avant le premier bus et griller tout le monde ! Mais attention, nous avons constaté que la grille d’accès au chemin n’ouvre pas avant 5h lors de notre venue. Il faut donc être sûr de réaliser la performance en 45 minutes environ !

Dès l’ouverture des grilles du site à 6h, si vous voulez être les premiers à admirer le site, il vous restera un dernier petit sprint à effectuer en prenant tout de suite à gauche et en montant les dernières marches sur quelques minutes qui semblent interminables. Mais vous serez largement récompensé à l’arrivée !

Machu Picchu au lever du soleil
Profitez de la cité des Incas rien que pour vous !

Tarifs et billets pour le Machu Picchu

Tout d’abord, sachez que vous ne pouvez pas acheter vos billets à l’entrée du Machu Picchu. Le site officiel est plutôt compliqué et connaît des plantages réguliers. On y est finalement arrivé de notre côté, après pas mal de galères, donc ne désespérez pas ! Sinon essayez du côté de GetYourGuide qui propose également les billets officiels et qui est beaucoup plus simple d’utilisation !

Vous pouvez également acheter vos billets dans les boutiques de Cusco et Aguas Calientes, celles-ci vous proposent souvent des packages train + billets.

Il existe trois type de billets : la visite simple du site, la visite du site avec l’excursion du Huayna Picchu, et enfin la visite du site avec l’excursion du… Machu Picchu !

Voici les tarifs pour adultes (et étrangers) en janvier 2019 :

  • Visite du Machu Picchu : 152.00 soles
  • Visite du Machu Picchu + montagne Huayna Picchu : 200.00 soles
  • Visite du Machu Picchu + montagne Machu Picchu : 200.00 soles

Pour chacun ce ces billets, un créneau horaire est disponible avec un nombre de billets limité. Les premiers créneaux du matin sont les plus demandés.

Nouvelles restrictions d’accès en mai 2019

Pour faire face à l’usure du site Machu Picchu, les autorités ont mis en place de nouvelles mesures fin mai 2019 pour limiter l’accès au temple du Soleil, au temple du Condor et à la pyramide d’Intiwatana. Chacun de ces sites est désormais ouvert pendant seulement 3h, à un horaire différent. Il s’agit d’un test qui pourrait être étendu à partir de juin 2019.

Si vous avez un billet avec une visite combinée (montagne Huayna Picchu ou montagne Machu Picchu), vous serez également assigné à un créneau horaire pour vous présenter à l’entrée de la randonnée :

  • Pour la montagne Huayna Picchu , les créneaux sont : 7h-8h ou 10h-11h
  • Pour la montagne Machu Picchu, les créneaux sont 7h-8h ou 9h-10h

Une fois arrivé sur le site, vous disposez en théorie de 4 heures pour visiter les ruines. Il faut suivre le circuit indiqué et il n’est pas possible de revenir en arrière.

Les différents chemins sont à sens unique, pour tout le monde sans exception 😉

En pratique, et notamment si vous avez des billets pour monter au Huayna Picchu ou au Machu Picchu, cette limite de 4h est difficilement tenable du fait de la durée de la randonnée.

Ascension de la montagne Machu Picchu

De notre côté, nous avons opté pour la visite combinée du site avec l’ascension de la montagne Machu Picchu !

Celle-ci est moins connue que sa voisine Huayna Picchu que l’on voit en arrière plan de toutes les photos souvenirs, mais elle vaut l’ascension car vous avez une vue de dingue sur le site du Machu Picchu !

Vue depuis le sommet de la montagne Machu Picchu
Vue depuis le sommet de la montagne Machu Picchu

Comptez entre 3h et 4h aller / retour. Il vous faudra être en bonne condition physique car le sommet est à 3000m d’altitude et vous aurez de nombreuses marches à grimper.

Les marches de la montagne Machu Picchu
Il vous faudra gravir de nombreuses marches (parfois glissantes) pour arriver au sommet de la montagne Machu Picchu !

Par rapport au Huayna Picchu, cette randonnée est plus longue, mais moins exigeante physiquement. Elle est également moins vertigineuse.

Marches peu avant l'arrivée au sommet de la montagne Machu Picchu
L’accès au sommet de la montagne Machu Picchu est moins vertigineux que sa voisine Huayna Picchu… sauf ce dernier passage !
Sommet du Machu Picchu
Enfin, le sommet de la montagne Machu Picchu !

De retour au site du Macchu Picchu, nous avons pu bénéficier d’un beau soleil pour terminer notre visite à notre rythme.

N’hésitez pas à nous poser toutes vos questions ou à nos donner vos astuces pour visiter ce merveilleux site du Machu Picchu !

JB
JB

Commenter cet article

Send this to a friend